Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 07/11/2017 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

mardi 28 octobre 2014

Le chant des Gorgones : Vidéo


aulos

Un instrument antique

L’aulos ( αὐλός, aulós) est un ancien instrument de musique à vent. Le musicien est  l' aulète. Le terme aulos est traditionnellement traduit par « flûte (double) ». En tout cas un son envoutant à écouter ici-même et puis l'histoire de cet instrument, très très ancien....



Bon alors c'est un très vieil instrument de musique et une origine qui remonte à l'époque des Dieux Grecs. Ca doit faire au moins 3000 ans avant notre ère.
En fait au début,  Zeus,  le Dieu suprême et  Métis, l'océanide, Déesse de la prudence et de la Sagesse ont une fille Athena. Elle, c'est la Déesse de la guerre, entre autres. Donc un jour, comme ça, elle invente l'Aulos (αυλός / aulós, un instrument à bourdon doté d'anches).




Apparemment elle s'était inspirée du chant funéraire de Méduse, une des trois Gorgones. Méduse c'était celle qui était mortelle...

Enfin voilà, l'instrument et là et Athena qui à l'air d'aimer ça commence à en jouer. Et puis un jour Alcibiade lui fait le reproche que l'instrument lui déforme les joues. Elle s'en doutait déjà alors finalement elle jette l'Aulos. Mais, comme jamais rien n'est perdu pour toujours,  Marysas qui passe par là le ramasse. Euh, lui c'est le fils d'Olympos, un autre Dieu mais dont il se dit qu'il n'en serait en fait qu'un disciple... Marysas, par ailleurs, est  aujourd'hui considéré comme l'inventeur de la musique alors forcément un jour avec son Aulos trouvé il finit par défier Apollon, le maître de la lyre.

Le concours est présidé par les Muses et par le roi Midas. Au final, les Muses déclarent Apollon vainqueur. 

En fait il semblerait qu'en vérité Marysas jouait beaucoup mieux, mais que pour pas perdre la face Apollon avait fait rajouter dans le concours de chanter en même temps. Sans réfléchir, Marysas avait accepté mais avec deux instruments dans la bouche c'était forcément moins facile qu'avec une lyre entre les mains....
Pour punir Marsyas de sa démesure d'avoir défié un dieu, l'Archer le fait écorcher, et jette sa dépouille dans une grotte, d'où coule une rivière, qui prendra le nom du satyre.


Après pour finir, les juges, les Dieux, et tout et tout, traversèrent ce pays et arrivèrent à Célènes, où se  trouvent les sources du Méandre et celles d'une autre rivière qui s'appele Catarractès. C'est là  dans la citadelle qu'Apollon avait fait suspendre  la peau du Silène Marsyas 


Platon fait également référence à la légende de Marsyas changé en outre dans l'Euthydème... Pour dire que ça doit être vrai tout ça ... 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire