Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 07/11/2017 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

jeudi 11 juin 2015

Un cri d'alarme des scientifiques une fois de plus mais qu'il suffit juste de connaître

fonte-du-pergelisol
Encore une fausse vue en fin d'article  dans les propos néanmoins éclairés de Mme NATALI qui pointe cependant une fois encore, à tort, les émissions de Co2 comme cause majeure du réchauffement de la planète. Au cours des dernières décennies, l’océan a ralenti le rythme du changement climatique anthropique en absorbant près de 30% des émissions anthropiques de dioxyde de carbone - Colomban de Vargas, CNRS UPMC, Roscoff - tandis même que la planète est une machinerie qui présente une formidable inertie, et qu'au cours de son histoire le globe a parfois connu des taux de Co2 très largement supérieurs sans que la vie n'en soit empêchée.
Par contre le pergélisol qui se dérobe, oui là ...



... il y a un véritable impact à moyen terme. 

Alors que faut-il en retenir, individuellement ? 

Dans le pire des scénarios (qui n'arrivera pas) nous pourrions disparaître. Cela n'empêcherai quand même jamais la planète de repartir pour produire sa diversité comme elle l'a toujours fait. 

Le message de la planète ? Pour vous, pour vos vies, sachez que la transformation de la Terre a déjà commencé, que de grandes énergies sont à l'oeuvre, et que l'important à réaliser se trouve en vous, avant tout, et en tout premier lieu.

Il importe peu en réalité de se préoccuper de l'information diffusée à propos de ces changements climatiques si vous n'avez pas un rôle précis à jouer dans ce domaine. 

Il faut juste le savoir et savoir que ce Monde qui est en réalité bien plus vaste et plus mystérieux que nous ne pouvons le croire de prime abord, ne nécessite que seulement trois choses, notre humilité, le profond respect de la Vie et de garder intact notre Emerveillement !


 [...]

Des scientifiques ont mis en garde mardi à Bonn contre le cercle vicieux que provoquerait, pour le réchauffement climatique, un dégel du pergélisol, des sols gelés en permanence qui emprisonnent des milliards de tonnes de gaz à effet de serre (GES).
«Il y a 1500 milliards de tonnes de gaz à effet de serre gelé et emprisonné dans le pergélisol», a averti la chercheuse Susan Natali du Woods Hole Research Center, en marge des négociations menées à Bonn pour préparer la conférence sur le climat à Paris.
Ce volume, accumulé depuis plusieurs milliers d'années, est «environ deux fois plus important que celui présent dans l'atmosphère», a-t-elle souligné devant la presse.
«Vous pouvez donc imaginer que, quand le pergélisol dégèle et qu'une partie, même faible, de ce gaz à effet de serre est libérée dans l'atmosphère, cela peut entraîner une augmentation importante des émissions globales» de GES, a-t-elle poursuivi.
Les émissions résultant du dégel du pergélisol, sous forme de dioxyde de carbone ou de méthane, accélèrent le réchauffement climatique, qui lui-même accélère la fonte du pergélisol, a expliqué Mme Natali, décrivant ce cercle vicieux.
«Selon nos estimations, 130 à 160 gigatonnes de GES pourraient être libérées dans l'atmosphère d'ici à 2100» du fait de ce dégel, a indiqué Mme Natali.
Les zones de pergélisol couvrent environ 25 % des terres de l'hémisphère Nord. D'ici à la fin du siècle, elles devraient diminuer de 30 à 70 %, selon les émissions de gaz à effet de serre.
«Dans les scénarios de faible émission, nous prédisons une perte de 30 %», un chiffre qui pourra grimper à 70 % dans les scénarios les plus noirs, a indiqué la chercheuse, coauteure d'une étude parue dans la revue Nature en avril.
L'estimation la plus basse suppose une réduction drastique des émissions, afin d'atteindre l'objectif de limiter le réchauffement à 2 °C que s'est fixé la communauté internationale. L'estimation la plus haute suppose que les émissions ne sont pas contrôlées.
La conférence de Paris tentera en décembre de parvenir à un accord pour rester sous 2 °C. Les pays doivent annoncer d'ici là leurs objectifs de réduction d'émissions de GES.
«Les actions que nous menons maintenant sur nos émissions dues aux énergies fossiles auront un impact important», a souligné Mme Natali. «Nous savons que les fuites de GES du pergélisol seront importantes et irréversibles» et qu'elles «doivent être prises en compte si nous voulons atteindre nos objectifs en matière d'émissions».


 




Source © AFP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire