Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 23/04/2018 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

mardi 24 avril 2018

Atlantide, monde englouti, lumiere

Il y a presqu'un million d'années...(+ vidéo)

De nombreuses personnes, dont nous pouvons tous plus ou moins être, perdent parfois leur temps de mille manières.
... et de mille manière, nous pouvons croiser des rappels. Ici, aujourd'hui, votre lecture qui n'est pas un hasard au sens hermétique du terme. Ici aujourd'hui Guillaume Delaage qui nous parle de l'Atlantide.

Comme le dit ce dernier dans son extrait que je présente, nous sommes l'eau de la piscine et non pas toutes ces personnes qui nageons distinctement dans ce bassin.....


De cela, il résulte que nous sommes une image de l'autre pour chacun. De cela nous sommes une fonction pour l'autre, mais pas pour sa personne, pour ce qui est l'observateur , que la croyance en la personne a pu perdre. 

De cela nous sommes donc chacun pour l'autre une fonction et s'il est bon de savoir cela, il est bon aussi de savoir que nous ne sommes pas cela, une vérité toute relative qui ne va pas perdurer, car nous sommes nous mêmes le chemin, ce chemin que nous n'avons pas à chercher car il est seulement là.

Il n'existe pas de stratégie ni de recherche tellement tous est là, simple, présent et évident alors plus que les mots, ici le lien.....







N'attendez pas de voir celui qui s'éveille pour vous conforter à cette présence. Car qui pense comme cela ? Votre personne ? Ou celui qui observe ?
Celui qui s'éveille nous ne le verrons pas. Celui qui cherche à voir celui qui s'éveille, ne se perd -il pas, de mille manières, allant et venant entre monde et présence ?
Ne vaut-il pas mieux une grande confiance ? Ne rien chercher ? N'y a-t-il pas quelque chose qui pourvoit à tout sans que nous n'ayons à le rechercher ?


Les pensées et le mental ne sont-ils pas seulement là en réalité que comme un outil pour construire le monde ? Ne vaut-il pas mieux laisser cela lorsque le travail est réalisé et rester plutôt dans cette confiance ? Sommes nous cette personne que nous ne sommes pas qui va et vient? Et pouvons nous comprendre cela à travers cette personne ? Ne vaut-il pas mieux, en confiance, rester dans la présence de ce qui observe et apparaît sans aucun doute et sans identification ?







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire