Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 07/11/2017 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

vendredi 8 août 2014

Préparez vous pour notre prochaine collision galactique… dans 4 milliards d’année.

La galaxie dans laquelle nous vivons, la Voie lactée, est une grande galaxie spirale qui évolue dans un petit groupe d’autres galaxies appelé le Groupe Local. L’autre membre de taille est la
collision-galactique-andromède-voie-lactée

galaxie d’Andromède, située à environ 2,5 millions d’années-lumière. C’est loin, mais nous savons depuis longtemps qu’Andromède se dirige plus ou moins vers nous à une vitesse d’environ 100 km / sec.

Image d’entête : représentation artistique de la collision (Hubble artwork).

La question est, se dirige-t-elle directement vers nous, ou va-t-elle entreprendre un mouvement latéral et ainsi nous manquer ? De nouveaux résultats annoncés cette semaine par les astronomes à l’aide du télescope spatial Hubble montrent qu’Andromède se dirige droit vers NOUSSSSsss !

Mais ne paniquez pas. Cela ne se produira pas avant 4 milliards d’années.

Les scientifiques de la NASA ont utilisé Hubble pour regarder les étoiles dans l’halo d’Andromède, la large région à l’extérieur du corps principal de la galaxie. En mesurant très soigneusement les positions des étoiles sur sept ans, ils pouvaient mesurer directement le mouvement de celles-ci. En extrapolant cela dans le futur, cela a permis de déterminer, pour la première fois, le mouvement de la galaxie d’Andromède elle-même.

Alors, que va t’il se passer ?

Et bien, pour vous donner une première idée, regardons cette vidéo de la future collision basée sur les observations actuelles :

Au cours des prochains milliards d’années, Andromède, actuellement un objet à peine visible à l’œil nu dans le ciel, va croître de plus en plus, à mesure qu’elle s’approche. En un peu moins de 4 milliards d’années, les gravités mutuelles des deux galaxies vont commencer à faire des ravages l’une sur l’autre. La Voie lactée et Andromède ont à peu près la même masse, ainsi les effets qu’elles auront l’une sur l’autre seront profonds. Les étoiles à la périphérie des deux galaxies seront étirées, et de longues queues ou banderoles d’étoiles et de gaz en seront éjectées à l’extérieur.

Puis, sur une centaine de millions d’années, les galaxies entreront en collision physique. Les étoiles sont si petites et si éloignées entre elles, sur les échelles galactiques, que les chances que deux étoiles entrent en collision (ou même s’approchent suffisamment pour affecter l’autre ou toutes les planètes) sont en fait incroyablement faibles. Mais les nuages ​​de gaz sont énormes, des années-lumière de diamètre et les collisions frontales, entre eux, sont inévitables. Ils vont s’écraser les uns sur les autres, s’effondrer pour activement reformer de nouvelles étoiles. Ces étoiles allumeront le gaz, et de loin les deux galaxies sembleront avoir de longues chaînes de gaz rouge incandescent le long de leurs bras, un exemple ci-dessous.

La galaxie des antennes : deux galaxies qui fusionnent entre elles, depuis 100 millions d’années, et encore à l’heure actuelle. (ALMA / Hubble).

Les deux galaxies vont probablement se passer directement à travers, pour y installer le règne du chaos à l’intérieur de chacune. Mais la force de gravité ne sera pas oubliée. Elles vont ralentir alors qu’elles s’écartent, pour éventuellement s’arrêter et retomber l’une dans l’autre. À ce moment-là elles vont fusionner pour devenir une seule et plus grande galaxie. Elle sera probablement une galaxie elliptique, une grande boule de coton floue, par opposition à la forme en spirale actuelle de chacune des galaxies. Cela prendra environ deux milliards d’années après la collision initiale, ou six milliards d’années à partir de maintenant.

Fait intéressant, le soleil sera encore là. Il sera bien différent après avoir utilisé la majeure partie de son combustible nucléaire, il deviendra une géante rouge. Mais il est possible que la Terre et d’autres planètes existent encore ! Donc, il est possible que quelqu’un (qui ne ressemblerait plus trop à l’homme) puisse encore être là pour regarder cet évènement se dérouler.

L’orbite du soleil autour de la galaxie va changer. À l’heure actuelle, nous sommes en orbite autour du centre de la Voie lactée, avec un mouvement à peu près circulaire, en prenant plus de 200 millions d’années pour compléter une orbite.


Selon les modèles, développés par les astronomes en utilisant les observations de Hubble, lors de la collision, le Soleil sera projeté dans une orbite elliptique autour du centre de la nouvelle galaxie, l’emmenant beaucoup plus loin qu’il ne l’est maintenant. C’est peut-être une bonne chose : La Voie Lactée et Andromède ont toutes deux des trous noirs supermassifs dans leurs noyaux et ces trous noirs fusionneront finalement. On ne sait pas ce qu’il se passera lorsque cela se produit, peut être deviendrait-elle une galaxie active, crachant d’énormes quantités d’énergie (un exemple ci-dessous)…

Ci-dessous : les jets et les radios émissions émanant du trou noir de Centaurus A.


Nous savions que la collision était inévitable, mais il resterait à savoir quand et si la collision allait être frontale comme elle l’est estimée désormais. Quatre milliards d’années pour faire vos valises, vous ne direz pas que l’on ne vous avait pas prévenue !



Source Guru Med - 2 juin 2012 - Pour Guru Meditation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire