Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 24/07/2016 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

mardi 9 septembre 2014

Ils veulent transformer Londres en ville parc national

Les espaces verts de Londres sont le principal argument de ceux qui demandent à ce que la ville soit déclarée comme site protégé.
Il est fréquent d'entendre les plaintes au sujet de la météo à Londres: gris, froid, pluvieux. Mais la capitale britannique, souvent associée à des images de cheminées industrielles et de briques moussues, a d'autres attractions: Elle en fait, l'une des villes les plus vertes au monde...

Avec ses 3.000 parcs et ses 13.000 espèces d'une faune variée, Londres offre des espaces de nature à presque chaque coin de rue.

Ainsi, et bien que cela paraisse une idée extravagante, il existe un projet pour faire que cette ville soit reconnue comme parc national.

"Le défi est de faire passer l'idée aux populations qu'une ville, un espace urbain, peut aussi être un parc national" - BBC News - Daniel Raven-Ellison - Explorateur, professeur de géographie et de promoteur de la campagne du Parc national du Grand Londres.

Jusqu'à présent et depuis son lancement il ya quatre mois, l'initiative a reçu le soutien de 60 organisations liées à la conservation, l'éducation et l'environnement.

Mais comme le souligne Raven-Ellison, bien que beaucoup de gens pensent que cela semble une bonne idée, peu d'entre eux croient que cela puisse se réaliser.

Selon ce que dit Raven-Ellison, on associe généralement le concept de parc national avec un endroit éloigné et rural, mais en fait il peut y avoir en ville plus d'espaces véritablement naturels que dans les campagnes où l'agriculture et l'élevage ont depuis longtemps déplacé  la faune sauvage.

Pour cela, le projet veut que National Parks, l'organisme qui gère les parcs nationaux, déclare  Londres comme que premier parc national urbain dans le monde.

"Les raisons sont multiples, mais un parc national offre essentiellement un échantillon, une manière collective de voir la ville. C'est  l'idée de ce que nous pouvons attendre d'un tel lieu..

Vivre et profiter

Selon la définition de National Parks, les parcs  nationaux sont des zones protégées pour sa flore, sa faune et son patrimoine culturel, qualités qui sont présentes à Londres, selon ceux qui appuient cette campagne.

Et l'idée que défend Raven-Ellison, c'est que la ville n'est pas seulement un lieu de vie et de travail, mais aussi un espace pour profiter.

Bien qu'il reste encore beaucoup de gens à convaincre, ce vulgarisateur enthousiaste est optimiste. Selon lui Londres pourrait devenir le parc national qu'il a imaginé en moins de 25 ans, un lieu dans lequel le développement et le bien-être de ses habitants sont étroitement liés à la prise en charge de la nature.

«Je veux que les enseignants, les parents, les politiciens, les concepteurs, les constructeurs, commencent à penser différemment la façon de manière à ce qu'ils planifient, conçoivent, créetr, sentent et vivent la ville."

Pour l'instant, la campagne cherche des signatures pour sa pétition et propose des rencontre surprenantes dans l'habitat londonnien. Dans les limites de la ville il ya 3.000 parcs, 142 réserves naturelles locales, 36 sites d'intérêt scientifique spéciaux, 4 sites déclarés patrimoine mondial de l'UNESCO, deux réserves naturelles nationales et 3,8 millions dans les jardins privés."

En outre, 60% de la ville qui s'étend 1.500km2 est composé par les espaces verts et par les eaux, rivières, canaux et lacs.

Mais il faut convaincre en premier lieu les 8,3 millions d'habitants - utilisateurs de plus de 300 langues distinctes qui peuplent ce grand écosystème, qui, incidemment, comprend également tous les chats et les chiens qui se promènent dans les rues et, bien sûr, en nombre également des renards, des rats et des souris.

Publié et traduit par Dajaltosa - Source : El comercio

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire