Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 24/07/2016 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

dimanche 30 novembre 2014

L'alimentation végétarienne est bien possible

Une alimentation végétarienne parfaite

L' alimentation végétarienne est parfaite pour perdre de la masse graisseuse et du poids, vous avez juste à inclure des végétaux riches en protéines. Par ailleurs,  plus d’1,1 milliard de victimes par an en France. Ce chiffre effrayant correspond aux animaux abattus dans notre seul pays, sans tenir compte des poissons et autres animaux aquatiques qui ne sont pas dénombrés. Nous avons une alternative...



 En terminer avec le débat



L'une des croyances les plus communément partagées dans nos sociétés est que l'homme serait carnivore par nature, et qu'il a besoin de manger de la viande pour être en bonne santé. Paradoxalement, les plus célèbres naturalistes de l'histoire ont tous déclaré que l'homme est végétarien par nature et que le régime le plus adapté à sa constitution est un régime strictement végétal. Alors qu'en est-il vraiment ?


Les études comparées entre l'homme et le singe ont prouvé que notre constitution anatomique et physiologique est semblable à celle du singe : d'un point de vue zoologique, l'homme est un primate. Donc, tout comme les grands singes, la véritable nature de l'homme est végétarienne, et notre nourriture idéale par rapport à notre physiologie devrait se composer essentiellement de végétaux : légumes, céréales, fruits, graines, noix... En effet, notre constitution est résolument différente de celle des carnivores ou des omnivores et cela expliquerait peut-être pourquoi nous nous créons tant de maladies avec notre régime carné. (Terra-sciences.com)

Ce que j'en dis: Inutile de se trouver des raisons ou des justifications. C'est une question de choix (si ce n'est la maladie), un choix que nous avons dans notre société moderne. On peut simplement penser que c'est mieux pour la santé (ce que je crois mais qui n'engage que moi), on peut penser qu'agissant ainsi on préserve la condition animale (c'est un fait certain ici) ou on peut penser que l'on contribue à protéger l'environnement (c'est un fait aussi).  Mais cependant je n'ai fait ce choix que seul, il n'appartient qu'à moi et je ne tente de convaincre personne. Je dis seulement doucement ma vérité parce que la vie m'a appris que la vie est ainsi et que le partage peut servir à d'autres.
Ce que je crois néanmoins par dessus tout c'est qu'il existe bien une règle, appelons la karma ou loi du retour ...comme nous voulons... Mais ce qui est certain c'est que la souffrance occasionnée à qui que ce soit et quelle qu'elle soit nous revient TOUJOURS. Je crois que la souffrance occasionnée aux animaux est l'une  des causes majeures de la souffrance des hommes dans le monde. Ce que je crois c'est qu'avec l'augmentation de la compréhension doit aller de pair notre augmentation de la responsabilité.   
Regardons attentivement nos animaux...

 

Une grande règle de base


Un repas équilibré est généralement composé d’une source de céréales complètes, de légumineuses et/ou de tubercules (sources majeures de protéines, glucides et fibre), ainsi que de légumes et fruits (source de vitamines et minéraux).

Peu de gens savent qu'ils peuvent entretenir leur régime riche en protéines avec une alimentation entièrement végétarienne mais il faut combiner les céréales et les légumineuses dans 1 proportion de 2/3 de céréales et 1/3 de légumineuses.
 
La combinaison de riz avec une soupe aux légumineuses est la meilleure façon de mélanger et de fournir à l'organisme les combinaisons d'acides aminés nécessaires à son bien-être

 Ce qu'il faut savoir


Sans cholestérol, les proteines vegetales sont accompagnées de gras bénéfiques pour la santé.

Une consommation trop grande de protéines animales venant de la viande, volaille et du poisson entraîne des pertes de calcium.

Les aliments riches en protéines végétales contiennent aussi des glucides complexes et des fibres. Les premiers apportent de l’énergie, les seconds facilitent le transit intestinal.

L’Agence  ANSES  a établi l’apport nutritionnel conseillé pour les protéines à 0,83 g/kg/j chez les adultes en bonne santé.

Vous devez absolument manger des céréales et des légumineuses une fois par jour pour avoir assez de calories et ne pas avoir faim même dans le cadre d'un régime amincissant.
En effet, ces deux sources de protéines ne manquent pas du même acide aminé. Dans le cas des céréales, c'est le manque de lysine qui pose problème alors que dans celui des légumineuses c'est plutôt la méthionine. En consommant ces deux types d'aliments en même temps, vous vous assurez donc d'ingérer un profil complet d'acides aminés.
 
Vous pouvez donc manger un plat composé de riz et de lentilles ou de soja et de riz. Ces associations sont d'ailleurs utilisées dans de nombreux pays et ont été intégrées à leur culture de façon instinctive afin de bénéficier d'un repas sans carence.

La qualité des protéines que nous obtenons des aliments est pauvre, donc, vous avez besoin d'inclure un grand nombre de variétés pour satisfaire les besoins en protéines de votre corps, tout en en surveillant votre alimentation.

La spiruline est une micro-algue d’eau douce riche en protéines végétales, en fer, magnésium, vitamines E, B1, B2, B3, B6, en calcium, zinc, sélénium  antioxydants et même de la Béta Carotène. Que demander de plus ?

Il faut savoir que nous  retrouvons les protéines dans à peu près tous les aliments que nous mangeons au fil d’une journée.

Nous avons la possibilité de varier néanmoins nos plaisirs.
 
Laits : lait de soja, lait de riz, crème fraîche à base de soja.Voir article ici, du lait sans le lait.

Et si l'on est récalcitrant, pâtés végétaux existent aussi, saucisses, escalopes, galettes et autres préparations végétales comme le houmous.


Consulter la table CIQUAL pour connaître et comparer la totalité des teneurs en protéines par constituant pour 100 gr.

Sources :

- Vert et fruité

- Association végétarienne de Montréal

- Association végétarienne de France

- Musculation.com

Publié par Dajaltosa

1 commentaire:

  1. Bonjour Dajaltosa,
    Pour ce qui est du cholestérol et des graisses animales, des études concluent à l’absence de toute relation entre les graisses saturées et les maladies coronaires, elles sont rendues public par le site « UpToDate » http://www.uptodate.com/home UpToDate est un système d'aide à la décision basé sur les preuves scientifiques, réalisé par des médecins pour aider les cliniciens, sur le terrain, à prendre des décisions thérapeutiques. Il est reconnu et utilisé par les professionnels médicaux et les universités du monde entier. Il s'agit du système le plus reconnu et utilisé dans le milieu de la médecine conventionnelle dans le monde entier. Voici, traduit par le Dr Dupuis, une partie de ce rapport :
    « Bien qu'il soit connu qu'il y ait une relation continue proportionnelle entre la concentration sérique de cholestérol et la maladie coronaire, et que la consommation de graisses saturées dans l'alimentation augmente le taux sérique de cholestérol, une méta-analyse d'études d'observations prospectives a trouvé qu'il n'y avait pas d'association entre la consommation de graisses saturées et le risque de maladie coronaire.
    La méta-analyse a également trouvé qu'il n'y avait pas de relation entre la consommation de gras mono-insaturé et la maladie cardiaque coronaire, mais a suggéré une réduction de la maladie cardiaque coronaire avec une plus haute consommation d'acides gras polyinsaturés oméga-3 ; un bienfait des acides gras polyinsaturés oméga-6 reste incertain.
    Ces résultats étant donnés, nous ne suggérons plus d'éviter les acides gras saturés en soi, bien que de nombreux aliments riches en acides gras saturés soient moins bons pour la santé que les aliments qui en contiennent des niveaux plus réduits.
    En particulier, nous n'avons plus l'impression qu'il y ait des preuves substantielles en faveur des produits laitiers pauvres en graisses (comme choisir du lait écrémé plutôt que du lait plus riche en graisse). Nous continuons à conseiller de réduire la consommation d'acide gras trans.» http://www.uptodate.com/contents/whats-new-in-cardiovascular-medicine
    C'est comme pour tout, ce sont les abus et excès qui causent du mal. Ceci dit, j'ai régulièrement des besoins de me mettre en mode végétarien. Mais si l'on choisit ce mode, il faut une gestion rigoureuse de son alimentation pour ne pas être carencé en fer notamment mais en bien d'autres nutri-éléments. Il est, à mon sens, dangereux de dire que l'être humain est fait pour être végétarien. En réalité nous n'en savons rien. L'homme a toujours consommé de la viande, dès la préhistoire ,mais sûrement pas dans les quantités absorbées par l'homme moderne. La viande était un met rare et de choix. Les études se suivent et se contredisent depuis des décennies. Celle que je viens de te donner le prouve. De plus en plus de voix se lèvent pour dire que le corps humain n'est pas apte à digérer les céréales, pour d'autres le lait est un véritable poison...

    RépondreSupprimer