Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 24/07/2016 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

samedi 20 décembre 2014

L'ailimentation est notre première médecine

Faire de l'alimentation notre première médecine

(ndlr) - Du  professeur Richard Béliveau, docteur en biochimie, directeur scientifique du laboratoire de médecine moléculaire et de la chaire en traitement du cancer à l'université du Québec à Montréal, à la médecine traditionnelle chinoise,  ou en passant par la médecine tibétaine traditionnelle qui donne des conseils de modification de comportement et d'alimentation, nous avons semble-t-il ici un fondamental d'une règle de mieux vivre et de bien soigner....


Au quotidien, comment allier alimentation et santé ?
 

Comment identifier les comportements alimentaires qui nuisent à notre santé, à notre vitalité et à notre équilibre ?
 
Quels choix concrets effectuer dans nos achats, notre cuisine ? Comment prendre soin de nous et de nos proches ?



 
En résumé, faire de l'alimentation notre première médecine c'est :
•faire le choix de trouver une alimentation adaptée aux spécificités de notre organisme,
à notre mode de vie, à notre éthique ;
•réconcilier alimentation saine, plaisir et partage ;
•se faire conseiller par des professionnels et aider si besoin.


Quel lien entre alimentation et santé ?

Hippocrate, médecin grec de l'Antiquité (5e siècle av. J.-C.), avait affirmé la primauté de l'alimentation dans la santé : « Que ton alimentation soit ta première médecine ». Les rythmes de vie accélérés de nos sociétés modernes incitent aujourd'hui à la consommation d'une nourriture rapide, réchauffée au micro-ondes, déjà préparée et prête à l'emploi.
Graisses, sucres, adjuvants et colorants, pesticides, sont plus présents que jamais dans les alimentations et les pathologies se multiplient : obésités, diabètes, anorexies, boulimies, cancers, dépressions, maladies d'Alzheimer et Parkinson, troubles cardio-vasculaires, troubles gastriques...

Le choix d'une prise de conscience personnelle et réfléchie

Seule une véritable prise de conscience réfléchie peut permettre la transition et le passage définitif à une alimentation convenant à nos envies, notre éthique, notre organisme et notre mode de vie. Le premier choix est avant tout de se donner un temps pour s'informer et se faire conseiller par des professionnels.
La frustration et le sentiment de devoir, pour être en bonne santé, se priver de ce que l'on aime sont des obstacles majeurs. Or les goûts et les saveurs sont infinies, et un changement de nos habitudes, une réduction des graisses et des sucres, peuvent aussi nous entraîner vers un autre réel plaisir de manger au quotidien, une sensation physique de bien-être nouvelle et insoupçonnée.
La qualité du sommeil, l'équilibre psychique et physique et l'énergie retrouvée qui découlent d'une bonne alimentation, seront aussi de précieux alliés dans ce changement.

De la quantité... à la qualité !

Le changement d'alimentation vers l'équilibre et les produits sains peut nous faire découvrir de nouvelles céréales et légumineuses, de nouvelles saveurs, de nouvelles odeurs et de nouvelles compositions de nos mets.
En réduisant notre quantité de viande et de produits laitiers, dont la surconsommation a un coût tant pour notre santé, que pour notre budget et pour la planète, nous pouvons également trouver les moyens matériels d'assumer de nouveaux choix d'alimentation biologique et locale. Il y a là l'occasion de retrouver le goût authentique et sain des légumes et des fruits issus de l'agroécologie, d’être surpris par de nouveaux goûts, pour évoluer dans une cuisine créative, savoureuse et énergisante.

Alimentations... émotions... et relations...

L'alimentation est étroitement liée à nos émotions. Les pathologies compulsives d'anorexie et de boulimie témoignent de l'angoisse et du stress de nos sociétés modernes, d'habitudes et de modes de comportements inadaptés aux besoins des individus ; les jeunes gens sont encore plus fragiles.
Le changement d'alimentation est trop souvent envisagé comme synonyme de frustration, manque, de perte de temps, de coût excessif.
Comment changer de logique ?

Se faire conseiller, accompagner et aider

Ce chemin est souvent difficile à parcourir seul dans un premier temps.
Après l'information et les conseils préalables par les professionnels, un accompagnement dans ces temps de transition est souvent utile pour un vrai changement, heureux et dans la durée, de nos habitudes, à trouver selon la personnalité de chacun : suivi avec un naturopathe, un homéopathe, un acupuncteur...

Quelques livres

  • L'Alimentation ou la 3e médecine, du Dr Jean Seignalet, Editions de l'Oeil, collection Ecologie Humaine, 5e édition jan. 2004. ISBN 978-2868398871.
  • Le Rapport Campbell, de T. Colin Campbell, Ariane Editions, juin 2008. ISBN : 978-2896260386.

Questions... suggestions... réactions...

Si vous avez des questions, des suggestions, des réactions sur cette page, n'hésitez pas à contacter  le mouvement des colibris !


Guérir - tout faire pour mieux guérir le cancer, et le prévenir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire