Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 07/11/2017 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

jeudi 18 décembre 2014

Le cannabis pour un sommeil réparateur

Pourquoi certaines personnes ne se souviennent pas de leurs rêves quand elles fument du cannabis

Tandis que certaines personnes ne se souviennent pas de leurs rêves, certaines études expliquent pourquoi et semblent conclure qu'au détriment du sommeil paradoxal, le sommeil profond est privilégié. Plus réparateur et meilleur pour la restauration du corps, l'usage du cannabis pourrait être intéressant sous certaines conditions afin de lutter contre certaines insomnies.

La marijuana peut souvent affecter la façon dont vous rêvez en réorganisant votre cycle de sommeil.

Certaines personnes qui fument de la marijuana avant de se coucher ont souvent du mal à se rappeler leurs rêves le lendemain matin. Pourtant, lorsque ces personnes arrêtent de fumer, elles ont tendance à éprouver plus de rêves et plus vivement qu'auparavant.
 
La marijuana est connue pour affecter différents aspects de sommeil, y compris les activités qui ne sont pas impliqués dans le rêve. Mais il ya une raison simple pour laquelle les utilisateurs de marijuana ont tendance à avoir moins rêves.
 
Ce phénomène peut s'expliquer par la façon dont la marijuana affecte le cycle du sommeil, en particulier dans un stade connu sous le nom des mouvements oculaires rapides (REM) du sommeil.

Marijuana et le sommeil paradoxal

Le cerveau est plus actif pendant le sommeil paradoxal ou la plupart des rêves semblent survenir lors de cette étape. De nombreuses études ont montré que l'utilisation de la marijuana avant de se coucher réduit le temps de  sommeil paradoxal. Les chercheurs croient que c'est la raison pour laquelle les utilisateurs signalent moins de rêves sous usage de marijuana.

Pendant la nuit, les cycles de cerveau se réalisent à travers quatre différents stades de sommeil en passant plus de temps dans le sommeil profond (ou sommeil lent) que dans le sommeil paradoxal. 
La quantité de temps passé dans ces deux étapes est étroitement liée. En fait, des études montrent que la marijuana allonge le temps de sommeil profond, ce qui conduit à moins de sommeil REM.
L'ingestion de THC ou de marijuana avant de se coucher  paraît  aussi réduire la densité des mouvements oculaires rapides pendant le sommeil paradoxal. Fait intéressant, une moindre  densité de REM a été liée à un sommeil plus réparateur.
 
La plupart des études sur la marijuana et le sommeil paradoxal se sont penchées sur les effets du THC. Cependant, d'autres composés que la marijuana peuvent interférer avec l'effet de THC sur le sommeil. 

Ce qui arrive quand on arrête

Les utilisateurs réguliers de cannabis connaissent une augmentation anormale du sommeil paradoxal lorsque l'utilisation est arrêtée. C'est ce qu'on appelle l'effet paradoxal de rebond, ce qui conduit à des périodes plus longues et plus denses de sommeil paradoxal. Le rebond de REM explique pourquoi les consommateurs de cannabis éprouvent souvent des rêves très vifs lorsqu'ils arrêtent de fumer.
Les troubles du sommeil qui se produisent pendant l'arrêt du cannabis commencent en général  24 à 72 heures après avoir arrêté et peuvent persister jusqu'à 6-7 semaines.
 
Fait intéressant, le rebond de REM n'est pas exclusif de l'usage du cannabis. D'autres substances qui interfèrent avec le sommeil, comme l'alcool, les médicaments, peuvent causer un rebond trop REM. Qui plus est, les gens qui sont privés de sommeil sont souvent soumis à un rebond dans le sommeil non-REM.
L'effet de rebond semble être la façon de faire face à la privation de certains stades du sommeil du corps.

L'importance du sommeil paradoxal

Alors que les gens en bonne santé doivent éviter de prendre des substances qui modifient leur sommeil, il n'est pas clairement établi si l'effet de la marijuana sur le sommeil paradoxal est réellement dangereux. 
En fait, les experts ne sont toujours pas très surs des raisons pour lesquelles nous avons besoin de sommeil paradoxal.
D'autre part, le sommeil profond est considéré comme la phase de sommeil la plus importante pour la réparation et la restauration du corps. De même, les études montrent que lorsqu'ils sont privés de sommeil, le cerveau privilégie le sommeil profond sur le sommeil paradoxal.
Alors que plus de recherche est nécessaire, il est possible que la capacité de la marijuana pour augmenter le sommeil profond, même au détriment du sommeil paradoxal, puisse s'avérer être une bonne chose.

Traduit par Dajaltosa - Source : Leaf Science

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire