Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 24/07/2016 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

dimanche 8 mars 2015

La journée de la femme n'est pas une fête, elle commémore un évènement sanglant

Tandis que le monde commémore la Journée internationale de la femme, peu de gens savent finalement se rappeler son origine sanglante qui a fait date, qui rappelle un événement tragique, qui avait choqué l'opinion publique mondiale, de femme qui ne parlent que de dignité et d'équité loin des combats féministes du siècle...


La commémoration de la Journée de la femme est née d'une histoire sanglante, à travers laquelle l'abus et l'exploitation avaient causé la mort de 146 femmes, certaines brûlées, et d'autres mortes parce qu'elles avaient pris la fuite en craignant les flammes. Cette journée ne commémore pas la diplomatie des femmes riches, ni des femmes aimables et de bonne famille, qui avec leur passion et leur engagement réussirent à obtenir les changements de la société qui leur  permirent l'octroi de davantage de droits. Non, cette journée commémore les pionnières de la révolution, les indignées, les migrantes et toutes celles qui en appelaient à une plus grande équité dans la vie de famille et dans le  travail. C'est la journée de celles qui demandaient à être femmes.

Zoom arrière

Plusieurs étapes marquent cette journée : un soulèvement de femmes russes, une grève de travailleuses  new-yorkaises, une manifestation de femmes dans Manhattan et la conférence internationale des femmes au Danemark.
 

Incendie de l'usine Triangle Shirtwaist à New York.

Le 25 mars 1911, un incendie se déclare dans la fabrique de chemisiers du Triangle Shirtwaist à New York  occasionnant le désastre industriel le plus meurtrier dans l'histoire de la ville de New York et la quatrième plus grande catastrophe industrielle dans l'histoire des USA. L'usine de chemisier brûle avec 146 travailleuses, notamment des immigrantes italiennes et juives, âgées pour la plupart d'entre 14 et 23 ans. Elles avaient été enfermées parce qu'elles protestaient pour l'amélioration de  leurs conditions de travail et les propriétaires de l'usine avaient fermé les entrées pour prévenir le vol et le désordre.

Dans une tentative désespérée d'échapper aux flammes beaucoup de ces femmes, n'ayant pas d'autres moyens de fuite avaient sauté des étages pour s'écraser sur la chaussée en contrebas. L'événement avait non seulement choqué les États-Unis, mais tout le reste du monde aussi où l'information avait été relayée.

En réponse à ce drame de nombreuses et importantes modifications avaient été apportées  dans la législation sur la sécurité et la santé au travail et ce fut le catalyseur de la création du syndicat international des femmes travaillant dans le textile (International Ladies’ Garment Workers’ Union) qui devait se battre pour améliorer les conditions de travail des travailleuses de l'habillement.

Le feu a marqué la célébration de la Journée internationale de la femme travailleuse, devenu ensuite fête internationale de la femme toujours célébrée tous les 8 mars.

Le 8 mars 2011 a été célébré le centenaire de la Journée internationale de la femme tandis que le centenaire de la catastrophe de l'usine de textile a été célébré le 25 mars 2011.
 
1909 et 1910 - Proclamation de la Journée internationale de la femme au travail

Le 28 février 1909 le jour de la femme est pour la première fois célébré en Amérique à la suite d'une déclaration du Parti socialiste des États-Unis.

En août 1910, la deuxième Conférence internationale des femmes socialistes se tient à Copenhague et réitère la demande du droit au suffrage universel pour toutes les femmes. Sur une proposition de la socialiste allemande Luise Zietz, la résolution initialement proposée par Clara Zetkin est adoptée et proclame de même voie le 8 mars comme la Journée internationale de la femme au travail.

La proposition de Zetkin a été approuvée à l'unanimité par la conférence qui a réuni plus de 100 femmes de 17 pays, dont les trois premières femmes élues du Parlement finlandais.
 
1911 - Première Journée internationale de la femme au travail

Suite à la décision de Copenhague de l'année précédente, la journée internationale de la femme au travail est célébrée le 19 mars en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse, avec des rassemblements de plus de un million de personnes, qui demandent pour les femmes le droit de vote, d'occuper des fonctions publiques, le droit à l'emploi, à la formation professionnelle et de la non-discrimination au travail.
 
1913 et 1914 - Journée internationale de la femme avant la Première Guerre mondiale.

En 1913, dans le cadre des mouvements pour la paix qui ont émergé à la veille de la Première Guerre mondiale, les femmes russes ont célébré leur première Journée internationale de la femme le dernier dimanche de février de cette année.

En 1914, en Allemagne, la Suède et la Russie commémorent pour la première fois officiellement, la Journée internationale de la femme le 8 Mars.

Dans le reste de l'Europe, toujours aux environs du 8 mars, les femmes ont organisé des rassemblements pour protester contre la guerre et démontrer leur solidarité entre elles.
 
Années 1922-1975 - L'institutionnalisation de la Journée internationale de la femme.

Après la révolution d'octobre, la féministe Alexandra Kollontaï (qui, depuis sa nomination comme commissaire du peuple pour l'assistance publique qui a remporté le vote pour les femmes, le droit au divorce et à l'avortement) a obtenu que le 8 mars soit retenu comme date officielle en Union soviétique pour célébrer cette journée.

Le 8 mai 1965 la Journée internationale de la femme au travail a été retenue comme un jour non travaillé par décret du Présidium du Soviet suprême de l'URSS.

Depuis son approbation officielle par l'union soviétique après la révolution russe de 1917, le férié a commencé  à être célébré dans de nombreux autres pays. En Chine, il est célébré depuis 1922 et en Espagne il a eu lieu pour la première fois en 1936.
En 1975, l'ONU a commencé à célébrer le 8 mars  la Journée internationale de la femme.

En décembre 1977, deux ans plus tard, l'assemblée générale des nations unies proclame la journée en tant que Journée internationale pour les droits de la femme et de la paix internationale.

Cette adhésion de l'ONU a conduit plusieurs pays à formaliser ce jour dans leurs calendriers.

2011 - Centenaire de la Journée internationale de la femme

Le centenaire de la Journée internationale de la femme a été célébré en 2011.  Il a également commencé à être exploité par les nations unies comme moyen de lutte pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes au moyen de sa section ONU Femmes.
 
La Journée internationale de la femme a acquis tout au long du XXe siècle une dimension mondiale pour les femmes dans le monde. Le mouvement international pour défendre les droits des femmes est en augmentation et est renforcé par les nations unies qui a déjà tenu quatre conférences mondiales sur les femmes et contribué à la commémoration de la Journée internationale de la femme comme un point de convergence et d'activités coordonnées en faveur des droits des femmes et de leur participation à la vie politique et économique.

On aimerait surtout se rappeler chaque année de ces pionnières qui ne demandaient finalement qu'un peu plus de dignité et d'équité, bien loin parfois de certains combats menés tout le long du siècle et qui n'ont malheureusement parfois fait qu'une exploitation du mouvement avec des visées politiques ou économiques.

Publié par Dajaltosa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire