Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 24/07/2016 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

samedi 4 avril 2015

Des microbes et des fleurs de Lune sur Mars

Les astrobiologistes se sont longtemps demandé si les halobactéries, un extrêmophile terrestre avec un talent particulier pour se blinder contre le rayonnement UV, pourraient survivre sur la planète Mars. Pour trouver la réponse, des étudiants de l'université des sciences de Bishop (Canada), réunis sur le groupe facebook Earth to sky Calculus, ont fait voler des halobactéries à bord de ballons dans la haute atmosphère terrestre. Le 1er Avril, ces échantillons ont atteint une altitude de 110 500 pieds...






Pendant le vol, les capteurs embarqués ont mesuré des températures aussi basses que -58°C, une pression d'air équivalente à 1% de celle mesurée au niveau des mers, et des niveaux de rayonnement cosmique 40 fois supérieurs à ceux enregistrés sur la la normale terrestre. 

Ces conditions météorologiques sont toutes proches de celles de la planète Mars. 

 La météo quotidienne sur Mars c'est ici pour voir sur Marsweather

...et ici également, météorologie martienne...

 Deux heures et demi après leur lancement, les bactéries ont atterri près des Dunes d'Eureka dans le parc national de Death Valley. Cela signifie qu'elles ont subi une amplitude de température de 120°C, une variation de plus de 100 amplitudes de pression d'air, et une forte augmentation de 40 fois le rayonnement terrestre normal.
 
A leur retour, les étudiants ont prouvé que halobactéries pouvaient survivre à un voyage unique dans la stratosphère. L'expérience actuelle a été reconduite en faisant voler  les halobactéries à plusieurs reprises. L'un des tubes à essais illustrés ci-présent se trouvait dans l'espace le 24 mars dernier. Les microbes dans ce tube seront testés au stress spatial une troisième fois avec un vol en ballon prévu le 7 avril prochain.

Comment survivront les halobactéries ?

 
En plus de halobacteries, les étudiants ont également fait voler une large variété de graines y compris des fleurs de Lune (des liserons), des betteraves Jupiter, des tournesols, des piments Jalapeno  , des tomates cerises, des cosmos, du maïs et des carottes.  




 Des cosmos dans l'espace


Alors qu'ils se trouvaient dans la haute atmosphère, les paquets de graines sont restés néanmoins sous influence gravitationnelle terrestre. 
Pour l'instant cette partie du projet reste juste une simple expérimentation de démonstration ! 

Si vous souhaitez quelques «graines spatiales" pour votre propre expérimentation ou juste pour le plaisir du jardinage, vous pouvez avoir un échantillon (avec attestation de vol) pour $ 49,95.
Contacter Dr. Tony Phillips pour votre commande.  
Tout le produit des ventes ira aux recherches pour le soutien aux étudiants.

Publié par Dajaltosa - Source : Earth to Sky Calculus - Lu aussi sur Spaceweather.com 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire