Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 07/11/2017 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

lundi 27 avril 2015

Le vrai problème c'est notre décentrage et notre dérapage dans une spirale d’autodestruction qui viennent essentiellement de l’oubli de notre origine et du but de notre vie

FAISONS LE POINT ...

C'est exactement ce que j'aurai voulu écrire en débutant le blog lorsque je me figurais le volume d'informations auxquelles nous avions accès, au risque d'oublier l'essentiel, le vrai combat à mener d’abord intérieur à chacun. Je n'ai pas trouvé les mots... Aujourd'hui, Daniel Meurois Givaudan nous parle -  34 ans d'écriture et 34 livres condensés de sagesse de la pensée originelle, alors tout de même, qui mieux que l'écrivain, philosophe et mystique peut s'exprimer de la sorte et nous aider à ouvrir notre conscience ? ...




Je ne sais pas si vous vous en êtes déjà fait la réflexion mais, ces temps-ci particulièrement, il y a de quoi être atteint d’un sérieux vertige dès que l’on se pose des questions sur l’avenir de notre humanité. Je dirais même qu’il faut un solide bon sens pour y voir clair au beau milieu d’une jungle d’informations qui s’ignorent la plupart du temps les unes les autres. Leur seul point commun, c’est qu’elles ont tendance à cultiver un réel état de peur…
À force de lire tous azimuts des articles alarmants et de capter des conversations angoissées, j’ai eu envie aujourd’hui de faire un peu le point.
Très vite il m’est apparu que quelques grands thèmes se disputent la primeur au palmarès de la peur. En voici un rapide aperçu :
- La quasi extinction de la race humaine consécutive à des injections massives de vaccins toxiques planifiées par le Gouvernement mondial via l’OMS.
- La quasi destruction de notre espèce suite à des manipulations climatiques conduisant ultimement à un basculement des pôles de la planète.
- L’asservissement de notre race par des colonisateurs extraterrestres déjà en place et actifs parmi nous.
En résumé, nous avons le choix de notre bataille finale, de notre Harmaguédon. On pourrait évidemment rire de tout cela si, comme encore hélas la plupart de nos contemporains, on estime que tout va bien tant que notre réfrigérateur est plein et qu’on peut encore s’offrir quelques jours au soleil chaque année.
En réalité cependant, il n’y a rien qui puisse faire hausser les épaules dans tous ces scénarios car, s’ils s’ignorent ou se contredisent quant à notre destin global, ils apportent la démonstration flagrante du malaise ¨puissance dix¨ qui s’est emparé de notre monde. Qu’on le veuille ou pas, nous sommes au moment d’une fracture radicale à l’échelle planétaire. Quand et comment atteindrons-nous l’exact point de rupture ? Nul ne le sait même si chacun a ses convictions. Les plus grands Maîtres de Sagesse actuellement incarnés ne s’expriment pas ou peu à ce sujet. Se demande-t-on pourquoi ?
Quant aux remèdes envisagés face au drame annoncé, ils sont également multiples et souvent aussi contradictoires que les moteurs du drame lui-même.
- L’apparition d’un Messie - Maitreya, le Christ de notre ère - dont la Parole rassembleuse sera salvatrice.
- L’évacuation d’une partie de la population terrestre au moyen d’une flotte de vaisseaux extraterrestres.
- L’ascension sur un autre plan vibratoire d’une sorte d’élite spirituelle de notre humanité.
- Ces trois points mélangés avec diverses nuances
- La prise de conscience soudaine par la population terrestre de la tyrannie du nouvel ordre mondial qui se met actuellement en place et sa rébellion massive contre celui-ci.
Là encore nous avons le choix…
En énumérant tout cela, mon intention n’est pas ici de chercher à influencer qui que ce soit au sein de ses propres convictions et du combat qu’il mène peut-être là où il se trouve.
Toutes les thèses se défendent et ma vie a été suffisamment nourrie d’incroyables expériences pour savoir qu’il y a du vrai dans tout ce qui est évoqué en termes de potentiels de destruction comme en chances de réorganisation et de ¨consolation¨. Toutes les thèses… y compris celle de ceux qui préfèrent s’en tenir à la politique de l’autruche en affirmant simplement que nous vivons une crise de croissance parmi d’autres et que notre humanité saura y trouver des remèdes.
Si je ne partage évidemment pas cette dernière opinion et que je suis conscient des heures cruciales que nous vivons aujourd’hui, je ne tiens cependant pas non plus à m’engager parmi les rangs des semeurs de panique et pas davantage, d’ailleurs, parmi les troupes de ceux qui rêvent d’un coup de baguette magique venant les sauver du cataclysme final.
Oui, je suis bien conscient de la mise en place, actuellement très active, d’un nouvel ordre mondial dictatorial contre lequel il nous fait réagir collectivement. Je crois même avoir été l’un des premiers à en témoigner ouvertement il y a une trentaine d’années… Oui, je suis bien conscient de l’action de forces déstabilisantes non terrestres, tout comme de la protection d’autres forces également extérieures à la Terre. De cela aussi j’ai abondamment témoigné. Oui enfin, je suis également conscient que notre humanité verra émerger un jour ou l’autre un grand Instructeur spirituel capable de lui redonner un nouveau souffle.
Cependant, je suis intimement persuadé que
C’est celui de la recherche urgente de notre recentrage. Un recentrage face à notre dispersion, un recentrage qui demande à ce que nous fassions le ménage en nous en nous débarrassant de nos formatages, de nos peurs, de nos étroitesses, de nos jugements, de nos intégrismes… bref de tout ce qui rétrécit et ne peut donc pas être d’essence divine….
Car le vrai problème est là : notre décentrage et notre dérapage dans une spirale d’autodestruction viennent essentiellement de l’oubli de notre origine et du but de notre vie.
En d’autres termes, il me semble évident que le temps du tourisme spirituel est révolu depuis longtemps. Il est clair que nous ne l’avons pas encore compris et qu’il nous faut donc immédiatement prendre le taureau de nos petites personnalités par les cornes afin d’affirmer sans ambiguïté notre origine, notre volonté et notre destination.
Ce sont des mots ? Sans doute … mais des mots essentiels qui exigent une réforme personnelle par un engagement et une action concrète de chaque jour. Car, n’en doutons pas, c’est réellement de ¨l’intérieur¨ que se cultive ¨l’extérieur¨. L’esprit n’est pas un concept. Dès que nous nous autorisons à le percevoir en nous, il nous rappelle seulement que nous avons mieux à faire qu’à gesticuler pour tenter de trouver des solutions à nos impasses. Il distille en nous bon sens et cohérence…
Voilà pourquoi, voyez-vous, j’ai aujourd’hui surtout résolu d’essayer d’entraîner chacun vers son Christ intérieur, là où sont les racines de l’attitude et de l’action justes, là où on perçoit la vraie sortie du labyrinthe.
Et puis, n’oublions pas… La première arme de tous ceux qui cherchent à contrôler autrui et à bloquer ainsi son évolution a toujours été la culture de la peur.
Daniel Meurois

 Pourquoi ne pas découvrir également ses chroniques mensuelles sur ce lien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire