Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 07/11/2017 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

lundi 31 août 2015

Non seulement on ne peut douter de l'existence d'un grand changement, mais il est indiscutable qu'il prend forme pour un Monde meilleur vers la Lumière

changement de paradygme
Ce n'est pas le monde, la Terre, ni les conditions géologiques, ni même les influences planétaires qui régissent l'Homme. C'est plutôt l'Homme qui, par sa soumission aux lois divines, est capable de mettre de l'ordre dans le chaos, ou bien, s'il méprise les lois divines, s'il refuse de s'y associer, il peut créer le chaos et ouvrir la porte aux forces qui détruiront son milieu de vie.

 

Car Il a dit: «Les Cieux et la Terre peuvent passer, mes paroles ne passeront pas !»

On considère souvent cette phrase comme de la poésie. Mais si vous appliquez ces mots aux
affaires mondiales, et à l'Univers actuel, qu'est-ce qui finalement tient tout ? Qu'est-ce qui
maintient les fondations de la Terre ?

D'aucun disent et croient que le Monde va mal. Mais non il n'en est rien et tout est à sa place, même si comme je l'ai déjà exprimé, nous pouvons croire que nous sommes sur un fil.

Nous n'avons peut être pas encore la vision de tout ce qui se passe sur notre Monde mais des signaux positifs et forts sont bien là. 

Regardez l'essor du végétarisme, l'évolution des consciences dans la défense des droits des animaux, la politique exemplaire du Costa Rica (qui ferme aujourd'hui ses zoos après avoir supprimé son armée et instauré la quasi totalité de la superficie du pays en réserve naturelle), la prise de conscience pour la protection de l'environnement et toutes les actions individuelles ou collectives qui fleurissent un peu plus chaque jour.
 
Certains continueront d'affirmer le contraire. Tout va mal, l'économie, le terrorisme, l'immigration, alors oui, peut être que tout notre avancement n'ira pas forcément sans douleur, mais peut être aussi cela ne restera-t-il qu'une possibilité parmi d'autres.

La violence, Daesh, le racisme, l'égoïsme, les guerres, tout cela a-t-il un sens pour un grand nombre d'entre nous qui vivons loin de tout cela ? Si nous y réfléchissons,  avec attention, y sommes nous réellement confrontés dans nos vies ou n'est-ce qu'une idée, quelques concepts dont on a entendu parler ... finalement rien de plus qu'une croyance ?

 Quelques changement importants (et pourtant imperceptibles) ne sont-ils pas récemment apparus lorsque la France était frappée par des attentats en début d'année ? Alors que la haine et la violence auraient pu enfler avec démesure, n'a-t-il pas surgit une volonté commune de ne pas vouloir cela se développer ?

Alors n'oublions pas que nous sommes chacun créateurs de notre propre Monde (même s'il existe des facteurs de perceptions communs) et qu'en vérité le monde, tel qu'il nous est présenté dans ses grands aspect communs, n'existe pas nécessairement pour chacun de nous à l'individuel. 

Je suis d'une région de peu d'immigration où la diversité est faible. Qui dois-je croire ? Ce qui se dit ? Les médias ? Ou au contraire ce que j'expérimente ? J'ai récemment été me déplacer dans une grande ville et j'ai vu cette diversité, des hommes et des femmes, différents, un peu ou beaucoup, mais somme toute, semblables. Et qu'y ai-je vu ? Je n'ai vu qu'affabilité, courtoisie et gentillesse. Cela est mon histoire. Cela est l'histoire de la plupart d'entre nous. Je ne dis pas pour autant que la haine et la violence n'existent pas, mais quelque part, elle est peut être seulement l'histoire d'autres nous-mêmes qui auront seulement décidé de s'y confronter de plus prés, seulement parce que leurs pensées le leur auront permis (avec plus ou moins de conscience) et qu'ils auront décidé d'expérimenter cela.

N'oublions pas que quand les gentils seront plus nombreux que les méchants ceux là n'auront d'autre choix que de se soumettre à leur véritable nature.  




 L'amour fait songer, vivre et croire.
Il a pour réchauffer le coeur,
Un rayon de plus que la gloire,
Et ce rayon c'est le bonheur !

Extrait du poème Aimons toujours ! Aimons encore. 
- Victor Hugo -

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire