Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 24/07/2016 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

mardi 16 septembre 2014

Mark Boyle, sa vie sans argent pendant un an

L'expérience de Mark Boyle

Comment vivre sans argent ?

Vivre Encore un désillusionné de la société de consommation, décidé à se retirer au milieu des bois pour vivre de baies et de racines ?  


 

Ce diplômé en économie a vécu un moment de lucidité philosophique en regardant un reportage sur Gandhi. C’est au détour d’une phrase du sage “Sois le changement que tu veux voir dans le monde”, qu’il s’est décidé à impulser ce changement radical.

Pour avoir travaillé dans des entreprises « éthiques » auparavant, même les systèmes de commerce équitable n’ont trouvé grâce à ses yeux, coupables de reproduire les mêmes effets négatifs sur l’environnement que les multinationales.
Mark a donc commencé par balancer ses cartes de crédit. Désolé de ne plus pouvoir contrôler les effets de ses actes d’achat, il coupe tout lien avec la société de consommation. Aussi longtemps que l’argent intervient dans le pourvoi d’un service, d’un bien, Mark considère que cela n’est pas sain. Le mouvement de la décroissance a déjà théorisé cette façon de voir les choses, en proposant un mouvement dans lequel « moins, c’est mieux ».
Suicide social ? Isolement reconnectant ?
Le plus difficile lorsqu’on vit sans argent ? Certainement le lien social. Difficile, lorsqu’on vit dans une ferme, que l’on se lave les dents avec des os de seiches et des graines de fenouil, de trouver une copine et de continuer à voir ses amis.
Mark n’a pourtant pas renoncé à vivre sur ce mode frugal. Il veut continuer à animer la communauté qu’il a créée en 2007 : Freeconomy Community qui pratique le troc, et alimenter le blog http://www.justfortheloveofit.org/ qui lui permet de raconter ses aventures. Les recettes du livre « L’homme sans argent » sorti hier en Angleterre sur son expérience seront reversées à sa communauté.


Publié par Dajaltosa -Source : Rue89 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire