Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 24/07/2016 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

samedi 1 novembre 2014

Comment retrouver le sommeil en couleur ?

Bleu lavande pour dormir 

Que faire face à la diminution du temps de sommeil ? Comment réagir face à sa perte de qualité pour cause de réveils nocturnes ? Causes multiples, et peut être tout à fait temporaires, il n'est pas toujours de rigueur de consulter rapidement un médecin si les raisons n'apparaissent pas pathologiques ou si l'on surmonte la diminution du temps de sommeil dans la journée. C'est peut être une simple évolution de la physiologie, une légère ébullition ....


Souvent préférée pour ses huiles essentielles, la lavande n'en est pas moins une plante particulièrement efficace pour traiter les insomnies. Ses effets sur la sphère digestive sont également excellents.

On y trouve de l'acétate de linalyle et du linalol, du géraniol, du pinène, du cinéol, de la coumarine et de l'éthylamylcétone, à l'origine de son odeur rafraîchissante. C'est une plante de force.

En association avec la mélisse la préparation semble très intéressante. Il ne faut en effet pas sous-estimer la puissance de la lavande (voir d'ailleurs à ce propos les contres-indications). 

Même en infusion, une certaine somnolence peut subsister après le réveil.  La mélisse renferme elle une essence qui est un tonique nerveux qui vient équilibrer l'infusion (et lui donne meilleur goût). Il était fabriqué avec les feuilles de mélisse fraîches un alcoolat appelé eau de mélisse ou Eau des Carmes.

Pour ma part je préfére les plantes de mon jardin mais bien entendu cette base de préparation se trouve aisément, pharmacie, internet et herboristeries au mieux (ma source préférée). 

Toutes les personnes n'ayant pas la même constitution il est évidemment possible que si cela fonctionne pour l'un, cela ne fonctionnera pas pour un autre. Il faut évidemment  tester. 

On peut l'associer aussi avec la camomille, la verveine, l'escholzia ou le tilleul... et toujours une touche de miel !

Aussi, je n'oublierai pas de dire  que pour lutter contre ces pertes temporaires de sommeil il peut toujours être bon de se réapproprier de petits exercices issus de la méditation au moment de l'endormissement, comme le comptage sur le souffle et la concentration sur ce dernier.

Néanmoins, en cas de doute, ne pas hésiter à consulter un médecin.

La lavande


Antalgique, anti-inflammatoire, spasmolytique et sédative.
Nom latin : Lavandula officinalis
Famille : labiées (ou lamiacées)
Origine de la lavande : pays méditerranéens
Partie(s) de la lavande récoltée(s) : les fleurs
Description : la lavande est une plante vivace aromatique dont les fleurs sont violettes.

Propriétés de la lavande

La lavande contient du linalol, un alcool présent au naturel dans de nombreuses huiles essentielles. Il aurait des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires, spasmolytiques et sédatives.
La Commission E, comité scientifique officiel du ministère de la Santé allemand chargé d'évaluer l'efficacité des plantes médicinales, reconnaît l’usage de la lavande en infusion dans le traitement des insomnies, de l’anxiété et de l’agitation, ainsi que des troubles digestifs d’origine nerveuse.
En usage externe (bain, friction), la lavande est aussi recommandée pour ses bienfaits sur la circulation sanguine.

Utilisation en phytothérapie

Les fleurs de lavande, fraîches ou séchées, s’utilisent  en infusion, en bain ou sous forme de teinture mère. La lavande est toutefois plus employée en aromathérapie.

Le conseil du phytothérapeute

Sédative, la lavande peut s'utiliser en tisane de plante séchée. Il suffit de mettre 1 cuil. à café de fleurs de lavande pour une tasse, laisser infuser 10 à 15 minutes et boire chaud.
Il est préférable de refaire une tisane plutôt que de la boire froide, sinon d'autres molécules actives peuvent s'inviter dans votre tasse.

Précautions/contre-indications

Peu toxique, la lavande peut toutefois se révéler allergisante chez certaines personnes. Elle peut également provoquer des irritations ou une inflammation de la peau.
La lavande aspic et le lavandin, deux variétés proches de la lavande officinale, sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes.

La mélisse


En phytothérapie, la mélisse officinale est fréquemment utilisée pour ses propriétés apaisantes sur les troubles digestifs et nerveux.



Nom latin : Melissa officinalis
Famille : Labiées
Origine de la mélisse : Asie Mineure
Partie(s) de la mélisse récoltée(s) : Les feuilles
Description de la mélisse : également appelé le “piment des abeilles”, la mélisse est une plante de la même famille que la menthe. Ses feuilles dégagent une odeur citronnée.

Propriétés de la mélisse

Les feuilles de la mélisse sont utilisées depuis l’Antiquité pour leurs propriétés apaisantes sur les systèmes digestif (maux de ventre, colites spasmodiques) et nerveux. Le mérite en revient probablement à l’action combinée de plusieurs substances, dont l’acide rosmarinique anti-inflammatoire, antibactérien et aux légers effets antiallergiques, et la citronellal antiseptique.
Utilisée en décoction dans le bain, la mélisse est aussi connue pour soulager les femmes dont les règles sont douloureuses, grâce à son action antispasmodique.
En application locale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande la mélisse dans le traitement de l’herpès labial pour en diminuer les symptômes et accélérer la cicatrisation des petites lésions. Elle s’avère plus efficace sous forme de crème ou d’huile essentielle (aromathérapie) grâce à la présence en grande quantité de citral aux propriétés antivirales et antioxydantes.

Utilisation en phytothérapie

Les produits de phytothérapie à base de mélisse se présentent sous la forme de teinture-mère, d’extrait fluide glycériné de plante fraîche ou d’extrait sec.

Le conseil du phytothérapeute

Dans le cas de problèmes spasmodiques de l’intestin comme les colites, vous pouvez prendre des extraits fluides de plante fraîche standardisés à raison d’une cuillerée à café dans un verre d’eau deux fois par jour en espaçant bien les prises.
Dans le cas de règles douloureuses, il faudra en prendre plus fréquemment, cinq à six fois par jour toutes les deux heures.
Enfin, chez les personnes souffrant de stress chronique, ayant des difficultés à affronter la journée ou du mal à s’endormir le soir par exemple, la mélisse peut être associée à la valériane, la passiflore ou l’aubépine. Dans ce cas, prendre une cuil. à café d’extraits fluides de plante fraîche standardisés dans un verre d’eau, à boire le matin.

Précautions/contre-indications

A ce jour, aucune toxicité de la mélisse n’a été rapportée.
En raison de ses propriétés sédatives, la mélisse peut être responsable d’une baisse de vigilance ou augmenter considérablement l’action de nombreux médicaments, notamment ceux visant à traiter les troubles psychiques. Afin d’éviter toute interaction médicamenteuse, il est préférable de consulter un médecin avant d’entreprendre une cure de mélisse.
En raison de l’absence de données scientifiques sur le sujet, la prise de phytomédicament à base de mélisse lors de la grossesse et de l’allaitement est déconseillée. En revanche, sous forme d’infusion à raison d’une cuillerée à café, la mélisse ne présente pas d’inconvénients majeurs dans ces deux cas.
Chez les enfants, elle ne doit pas être utilisée avant douze ans.

Ma sélection :

L'Abécédaire des plantes - Raymond Dextreit
 
Raymond Dextreit dont la réputation n'est plus à faire vous conseille. C'est l'ouvrage de base pour qui veut se soigner durablement et efficacement par les plantes.

En savoir plus : sur Raymond Dextreit -
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire